Membres chercheurs

Valérie Michaud (chercheure principale)

Professeure à l’ESG UQAM depuis 2011, Valérie Michaud a obtenu un PhD en administration en 2012. Ses travaux portent principalement sur les défis de gestion des entreprises sociales et collectives et s’inscrivent dans la perspective du paradoxe, avec un accent particulier sur les outils de gestion et leur rôle dans ce contexte. Très active dans la communauté de recherche sur les paradoxes, elle est notamment éditrice associée du blogue http://leveragingtensions.com/ qui vise à faire connaitre la perspective du paradoxe aux chercheurs et aux praticiens.

Valérie Michaud est membre régulier du Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES) au sein de l’axe Innovations et transformations sociales dans les Entreprises collectives et membre associée de la Chaire de coopération Guy-Bernier (UQAM) et du Groupe d’étude sur la pratique de la stratégie (GéPS). Ses travaux ont été publiés notamment dans Organization Studies, M@n@gement, la Revue française de gestion et le Journal of Management Education. Enfin, en plus de son expertise en recherche et en enseignement dans le domaine de la gestion des ESC, Valérie Michaud cumule diverses expériences professionnelles tant à titre d’employée rémunérée que bénévole (notamment dans des ONG et au conseil d’administration d’OBNL).

Courriel: michaud.valerie@uqam.ca
Page personnelle

Marie J. Bouchard

Détentrice d’un doctorat en sociologie de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (France), Marie J. Bouchard est professeure à l’ESG UQAM depuis 1995. Intéressée par les entreprises sociales et collectives (ESC), l’économie sociale et solidaire, et par les innovations sociales, elle a été l’une des pionnières de l’étude des ESC au Québec. Marie J. Bouchard a été titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie sociale (2003-2013), codirectrice du CAP Habitat communautaire (2000-2010), vice-présidente du CIRIEC-Canada depuis 2000 et membre régulier du CRISES depuis 1995 où elle est responsable de l’Axe Innovations et transformations sociales dans les entreprises collectives depuis 2014. Elle collabore au réseau européen EMES sur l’émergence et l’institutionnalisation de l’entreprise sociale. Depuis 2015, elle préside la commission scientifique Économie sociale et coopérative du CIRIEC international.

Ses récents travaux ont principalement porté sur le marquage théorique et empirique de l’économie sociale, son périmétrage et son évaluation. Au cours des dernières années elle a publié The Worth of the Social Economy, an International Perspective (Peter Lang, 2009), L’économie sociale au Québec, vecteur d’innovation (aux PUQ, 2011) aussi paru sous le titre Innovations and the Social Economy. The Québec Experience (University of Toronto Press, 2013). Marie J. Bouchard est très active au sein de l’organisme de liaison et transfert TIESS où elle co-anime un projet sur la mesure des impacts en économie sociale. Depuis 2017, elle préside le Technical Working Group on Cooperative Statistics du COPAC, qui développe un cadre conceptuel pour les statistiques sur les coopératives que proposera le Bureau international du travail à la prochaine 20e Conférence internationale des statisticiens du travail.

Courriel: bouchard.marie@uqam.ca
Page personnelle

 Annie Camus

Professeure à l’ESG UQAM depuis 2006, Annie Camus (PhD en administration) mène depuis 20 ans des recherches sur le développement des entreprises sociales et collectives (ESC), avec un fort intérêt pour l’innovation et la transformation sociales. Une partie de ses travaux se penchent sur l’évolution des relations entre les ESC et les pouvoirs publics dans une perspective de changement institutionnel. Parallèlement, elle travaille depuis quelques années sur l’écosystème et les pratiques d’accompagnement des organismes d’appui aux entrepreneurs collectifs ou non-traditionnels. Très engagée en recherche partenariale, elle accorde une grande importance à la diffusion et au transfert des connaissances produites auprès des partenaires et acteurs du milieu, ce qui l’a conduite à intervenir dans de nombreuses conférences et séminaires en plus de contribuer à plusieurs ouvrages scientifiques collectifs. Depuis juin 2014, elle agit à titre de directrice adjointe du CRISES.

Courriel: camus.annie@uqam.ca
Page personnelle

Maude Léonard

Maude Léonard (professeure à l’ESG UQAM depuis décembre 2014, PhD en psychologie communautaire) est membre en règle de l’Ordre des psychologues du Québec. Elle est membre régulier du CRISES (Axe Innovations et transformations sociales dans les Entreprises collectives), du réseau européen EMES et de l’Institut Santé et Société de l’UQAM. Sa thèse de doctorat portait sur l’évaluation de programmes et elle s’intéresse depuis longtemps à l’évaluation des retombées sociales et économiques des entreprises sociales et collectives (ESC). D’autre part, son expérience à titre de cofondatrice et présidente de l’organisme Troc-tes-Trucs l’amène à se questionner sur les modes de développement et de changement d’échelle des ESC et les tensions inhérentes qu’ils induisent. Convaincue de l’importance de la mobilisation des connaissances, elle travaille étroitement sur ses divers projets en collaboration avec le TIESS. Plusieurs outils issus de cette collaboration ont vu le jour dont une série de fiches synthèses dans le domaine de la mesure d’impact et une synthèse de connaissance sur la franchise sociale. Elle souhaite explorer les différents modèles d’affaires émergents et innovants des entreprises d’économie collaborative. Durant les dernières années, elle a cumulé plusieurs prix et reconnaissances en raison de ses performances académiques et entrepreneuriales. Elle est coauteure d’articles parus dans le Journal of Personality and Social Psychology et Les Sciences de l’éducation – Pour l’Ère nouvelle.

Courriel: leonard.maude@uqam.ca
Page personnelle

Sonia Tello-Rozas

Sonia Tello-Rozas (professeure à l’ESG UQAM depuis juin 2014) est détentrice d’un Ph. D. en économie appliquée (HEC Montréal). Elle est membre régulier du CRISES (Axe Innovations et transformations sociales dans les Entreprises collectives). Elle est également membre du Réseau d’études latino-américaines de Montréal (RELAM), du réseau EMES et membre du NPO-BUS Partnerships Group. Sonia Tello-Rozas s’intéresse à la façon dont les acteurs sociaux s’organisent afin de surmonter certaines contraintes dues aux défaillances du marché ou du gouvernement. Ses travaux de recherche se développent actuellement autour de deux grands thèmes : 1) la performance et les impacts des entreprises sociales et collectives ; 2) les entreprises sociales et le développement. Ses travaux de recherche ont été publiés dans différentes revues dont : le Journal of Management Studies, Voluntas, la Revue de l’économie du développement, la RECMA et la RAE (Revue de administraçao de empresas).

Courriel: tello-rozas.sonia@uqam.ca
Page personnelle