Axe 3 : Paradoxes d’organisation

Les paradoxes d’organisation sont associés aux paradoxes concernant la forme et la légitimité des structures, à la gouvernance et aux modèles organisationnels. Vu les principes et valeurs qui orientent les entreprises sociales et collectives (ESC), ces paradoxes touchent plus particulièrement aux dynamiques entre démocratie et hiérarchie, entre collaboration et contrôle, et entre centralisation et décentralisation.

Voici quelques thèmes et projets actifs dans cet axe :

  • L’analyse des formes organisationnelles et des plans d’affaires d’ESC (Bouchard, Léonard, Rousselière et Tello-Rozas) ;
  • Les paradoxes entre centralisation et décentralisation / contrôle et autonomie dans les stratégies de changement d’échelle des ESC, plus spécifiquement en ce qui concerne la mise en place de franchises sociales (Léonard avec le TIESS) ;
  • Les outils de gestion des ressources humaines et leur rôle en contextes paradoxaux (Michaud, Léonard) ;
  • L’analyse de l’évolution des structures et pratiques d’accompagnement à l’entrepreneuriat collectif (Camus) ;
  • Les paradoxes générés par la transformation du travail dans les nouveaux espaces de travail collaboratif (Camus).